Qu’est ce que le biogaz ?

Publié le : 14 décembre 20214 mins de lecture

Le biogaz est une perspective d’avenir prometteuse pour l’énergie écologique. Cette énergie renouvelable, obtenue par la fermentation des déchets organiques, est principalement utilisée pour la production d’électricité et de chaleur. Zoom sur le biogaz.

Biogaz : définition

Le biogaz est une énergie renouvelable obtenue par la fermentation des déchets organiques issus des déjections animales, des effluents d’élevages, des boues d’épuration ou des effluents d’industries agroalimentaires. Ce processus de décomposition, appelé « méthanisation », se produit lorsque ces déchets organiques sont privés d’oxygène.

La méthanisation se fait naturellement dans les rizières, les marais ou les décharges. Mais le biogaz peut être créé artificiellement dans les sites de méthanisation.

Le biogaz est essentiellement composé de méthane (50 à 70 %). Il contient également du gaz carbonique. Selon qu’il provient des déchets organiques industriels, ménagers ou d’origine animale, le biogaz peut contenir de la vapeur d’eau, du sulfure d’hydrogène, ou d’autres composants.

Biogaz : production

La production de biogaz nécessite l’utilisation d’un digesteur aussi appelé réacteur à biogaz ou méthaniseur. Il s’agit d’un réservoir hermétique conçu pour la fermentation des déchets organiques.

Une fois que les matières organiques sont introduites dans le digesteur, elles sont chauffées à 37-38°C, et agitées régulièrement. La fermentation des déchets est réalisée après plusieurs transformations chimiques provoquées par des bactéries. Cette fermentation se produit pendant une durée de 20 jours au minimum.

Il en résulte la production du biogaz qui sera stocké dans un gazomètre pour une utilisation future. Les matières résiduelles qui restent, appelées « digestat », sont utilisées comme fertilisant.

Biogaz : utilisation

Le biogaz est un gaz combustible. Il est brûlé pour produire :

  • De l’électricité : une dizaine de centrales électriques en France utilisent le biogaz pour leur production.
  • De la chaleur : le biogaz alimente les chaudières pour produire de l’eau chaude, de la vapeur ou pour chauffer les piscines et les serres.

Après une épuration poussée, le biogaz devient du biométhane. Il peut alors être utilisé sous forme de carburant appelé bio-GNV – gaz naturel pour véhicules – alimentant les véhicules roulant au gaz naturel. Toutefois, le raffinage du biogaz est une opération délicate et coûteuse qui nécessite d’être optimisée.

Biogaz : avantages

La production de biogaz présente plusieurs avantages dont :

  • La réduction des émissions des gaz à effet de serre.
  • Une alternative aux énergies fossiles.
  • Optimisation de la valorisation des déchets organiques.
  • Un levier pour atteindre les objectifs environnementaux de la Loi de transition énergétique pour la croissance verte (LTECV).
  • Une excellente perspective pour la filière agricole.

 

 

 

Plan du site